Mascarille

Fabienne Swiatly : "Si tous les gaullistes se donnaient la main"

« J’écris des romans qui questionnent mes origines et le monde qui chaque jour vient s’imposer à nous, à moi. J’écris de la poésie pour creuser la langue en cet endroit où la narration classique butte sur l’entre-deux langues, les nondits du corps, la complexité des villes, les tremblements érotiques. Parfois aussi la photo pour apprendre à voir. A préciser le regard. J’écris et je relis mes textes à voix haute. Je vérifie à l’oreille que cela fonctionne. C’est peut-être pour cette raison que mes textes trouvent une place naturelle sur la scène, dans la bouche de comédiens »
Photos : Emile Zeizig