Mascarille

Vilar au miroir

De et par Christian Gonon, sociétaire de la Comédie-Française
Promenade en compagnie de Jean Vilar au travers des magnifiques élans de son Mémento et de ses Notes de service. Ce récit des années 1951/1954 relate notamment la « bataille de Chaillot » et nous fait pénétrer dans les secrets d’une âme inquiète, urgente, souvent douloureuse et parfois passionnément ironique, tout autant que dans les coulisses du TNP, à la rencontre de Gérard Philipe ou Maria Casarès… Vilar révèle toutes ses qualités de meneur d’homme, chef d’un orchestre complexe devenu légendaire par sa dimension politique aussi bien qu’artistique. La lucidité de ce grand réformateur du théâtre, ses parts d’ombre et de lumière restent d’une piquante modernité, ici interprétées par un acteur incandescent.
Maison Jean Vilar, du 9 au 21 Juillet (relâche le 14) à 15h30 (Durée : 1h)
Photos : Emile Zeizig